Tout savoir sur le taux d’ouverture emailing !

Pour que vos emails soient lus et cliqués, encore faut-il qu'ils soient ouverts... Suivez nos conseils et astuces pour mesurer et optimiser le taux d'ouverture de vos campagnes e-mailing marketing !

taux d'ouverture emailing

La conception d’un emailing ou encore d’une newsletter avec un design singulier est quelque chose de parfait. Toutefois, pour que cela soit encore mieux, il faut faire en sorte qu’il soit ouvert et également lus par les destinataires ciblés par la campagne d’emailing. C’est là que des indicateurs de performances entrent en jeu avec le plus important d’entre eux : le taux d’ouverture. En effet, c’est grâce à ce paramètre et d’autres indicateurs de base qu’il est possible de mesurer le succès des campagnes emailing.

Qu’est ce que le taux d’ouverture emailing ?

Il faut savoir que le taux d’ouverture emailing est tout simplement un ratio entre le nombre de personnes qui reçoivent le mail et ceux qui l’ouvrent. De plus, on parle de taux d’ouverture ou bien d’ouverture pour désigner le même indicateur et cela signifie que le destinataire trouve le sujet intéressant pour vouloir découvrir le contenu du mail. Si toutefois, l’ouverture ne se fait pas, cela veut dire que le contenu ne va pas être lu et qu’il n’y aura pas de clic dans le mail.

Taux d’ouverture = ( nombre des emails ouverts / le nombre des emails livrés ) x100.

Additivement à cela, il est important de préciser que le taux d’ouverture ne prend en considération que les emails qui sont réellement arrivés à destination pour pouvoir avoir une bonne mesure de l’intérêt qui est porté à l’email. Pour être plus explicite en faisant simple :

Pourquoi mesurer le taux d’ouverture emailing ?

Le mesure de la performance des campagnes d’emailing ne peut se faire sans le taux d’ouverture qui est un des indicateurs les plus importants. En effet, si ce taux est élevé, cela veut dire que les objets des messages inspirent confiance et qu’ils génèrent ainsi de l’intérêt chez les personnes ciblées. Cela signifie également que la base de contact est en bonne santé puisque une baisse dee ce taux d’ouverture est perceptible lorsque cette base n’est pas à jour.

taux d'ouverture email

Cela dit, en scrutant les taux d’ouverture des campagnes emailing, il faut faire la distinction entre les mails transactionnels et les emails marketing. En effet, les premiers sont des messages automatiques qui sont adressés à une personne uniquement et cela dans le cadre d’une transaction définie. Ils présentent généralement un taux d’ouverture qui est élevé puisqu’ils ont une valeur pratique et sont envoyés dans un contexte particulier.

Pour ce qui est des email marketing, ils sont semblables à des messages individualisés mais avec la spécificité d’être envoyés en masse et cela à des groupes de destinataires suivant :

  • Leurs préférences;

  • leurs comportements;

  • leurs caractéristiques.

VOIR AUSSI : Cold e-mailing : tout ce que vous devez savoir !

Comment améliorer son taux d’ouverture d’e-mail marketing ?

De plus, les emails marketing peuvent être soit des newsletters ou bien des campagnes de lead nurturing ou encore des campagnes promotionnelles. Cependant, ce type n’est pas forcément ouvert puisqu’il n’est pas attendu par le prospect et c’est à eux qu’il faut accorder une attention particulière. En outre, il faut savoir que le taux d’ouverture varie suivant divers critères comme : la qualité de la base des contacts ou bien le secteur d’activité mais aussi la fréquence des envois. Il y a également d’importantes variations entre l’emailing de fidélisation et l’emailing de prospection.

Amélioration du taux d’ouverture emailing

Il est possible d’améliorer l’ouverture emailing en recourant à certaines astuces comme :

  • La création d’email responsives et en pensant mobile en priorité;

  • le bon choix du nom de l’expéditeur pour les campagnes emailing;

  • la rédaction d’un objet accrocheur pour l’emailing;

  • un bon travail sur le pré-header (court extrait juste après l’objet de l’ email dans la boîte de réception du destinataire );

  • le soin de la base de données pour dévier les filtres anti-spam;

  • le choix du bon moment pour l’envoi de l’emailing et le ciblage des bonnes personnes.

Rate this post